Coopération

 

Premier à avoir pressenti le potentiel de l’innovation, l’Aéroclub de France en 2007 récompensa la version initiale de l’Xplorair en lui attribuant
le Prix de l'Innovation Technologique Air et Espace pour les «études papier » de ce nouveau véhicule à décollage et atterrissage vertical sans voilure tournante.

dassault
 
 
S’en suivi 2008/2009 alors l’accompagnement déterminant de Dassault Systèmes grâce à son programme « Passion for Innovation » où il fut démontré que l’Xplorair pouvait prendre l’Air via les nombreuses simulations effectuées par son partenaire, CD Adapco.
comat
La rencontre avec Comat Aerospace dès 2008 allait décider du dessein industriel de cette innovation de rupture. Cette entreprise de haute technologie en Mécatronique s’y investissait de façon déterminante,et dans l’industrialisation du Thermoréacteur, devenant ainsi porteur d’un projet capital soutenu de façon exemplaire par les Ministères de la Défense (DGA) et de l’Économie (DGCIS) dans le cadre du programme RAPID d’aide aux PME.
sogeti
2010/2012, Sogeti High Tech/Blagnac s’est « prise d’amitié » pour l’Xplorair au point de lui consacrer des ressources de qualité afin de définir l’Aérostructure de l’Xplorair PX200, prédéfinition indispensable à la fabrication d’un Drone Ekranoplane, véritable laboratoire volant. Sogeti a été retenue pour le développement en priorité de la technologie du réducteur acoustique.
altran
ALTRAN/Blagnac en 2013/2014 décida d’accompagner Xplorair en mettant à sa disposition nombres de compétences toutes technologies confondues. L’objectif était d’intégrer les Thermoréacteurs dans l’aérostructure et l’avionique associée.
3af
L’Association Aéronautique&Astronautique de France, société savante de tous les acteurs de l’Aéronautique et de l’Espace, prodigue ses meilleurs conseils jusqu’à valider parfois certaines orientations technologiques.
ecp
Une rencontre importante avec l’École Centrale Paris sur plusieurs années scolaires (2012/2013/2014 et 2015) dans le cadre de leur projet « Enjeux », et qui portait sur l’étude, la simulation numérique et les essais aérodynamique de l’Effet Chilowsky.
tbs
La Toulouse Business School sur les années scolaires 2010/2011/2012 et 2014, et dans le cadre du Master II Marketing et Innovations Technologiques. Ces études de marchés portaient sur l’utilisation de l’aéronef Xplorair (sauvetage, aéro taxi, drone, transport…), le Thermoréacteur, et ses applications co génération.
concordia
Enfin, de nombreux et fructueux échanges avec le Canada via les Universités Concordia de Montréal et Laval de Québec, où des expérimentations de l’effet Coanda par soufflage sur l’extrados d’une aile et la simulation numérique du Thermoréacteur ont permis de confirmer ces différents concepts.
Qui sommes nous ?
ACG Aviation
Coopération
Contact